Lieux à Pondichéry & sur une distance de 10km

Lieux à Pondichéry & sur une distance de 10km

Beach Road (Promenade)

Le Patrimoine historique

L’Ashram

Les Églises

Les Temples

Les Mosquées

Les Musées

Les Parcs

Les Plages

Auroville

Autres places d’intérêt


Beach Road (Promenade)
Une visite de Pondichéry passe inévitablement par une promenade le long de Beach Road, aussi connue sous le nom d’Avenue Goubert ou la Promenade. Elle est très fréquentée les vendredis, samedis, dimanches soirs et les jours fériés.

Points de repère sur Beach Road:

L’Océan (Golfe du Bengale)
Le parc pour les enfants et la Statue de Dupleix
C’est un parc situé au bord de la mer avec la statue de Dupleix. Le Marquis Joseph François Dupleix était le gouverneur de Pondichéry entre 1742 et 1754. La statue de 2,88m s’élève du côté sud du parc.
Le Café
Autrefois, le café était un bureau du port lorsque la voie ferrée longeait Beach Road à partir du Boulevard Sud jusqu’à l’ancienne jetée en fer de 240mètres. En 1952, un cyclone a détruit la jetée en grande partie, on peut encore en voir les vestiges. Aujourd’hui, le Café est un centre d’information touristique et un café proposant de délicieuses pâtisseries avec une vue magnifique sur l’océan et la promenade. Le café possède aussi une agréable terrasse sur le toit.
La Statue de Gandhi
La Statue de Gandhi est le point culminant de Beach Road. La statue de 4mètres est entourée de huit superbes piliers en granite, vraisemblablement ramenés de Gingee.
La Statue de Nehru

La statue est située presque en face de l’impressionnante statue de Gandhi en traversant la rue. L’espace en face de la statue est réservé à différentes activités culturelles, musicales et commerciales comme les marchés d’artisanat tout au long de l’année.

Le phare du 19ème siècle

Ce phare a été construit le 1er juillet 1836 et a continué à être utilisé jusqu’en 1979. Il se dresse au bord de la mer près de la Place du Gouvernement.

La Mairie
Situé dans l’Avenue Goubert, ce beau bâtiment blanc en face de la mer vous transporte presque en France. Aujourd’hui, il abrite les bureaux de la Municipalité de Pondichéry.
Monument aux morts de France

Le Monument aux morts de France dans l’Avenue Goubert est un rappel solennel à ces braves soldats qui ont donné leur vie pour leur pays pendant la Première Guerre mondiale.

Le Patrimoine historique
Le Département des œuvres publiques
Ce bâtiment du gouvernement de style classique et colonial, sise Rue Bussy est remarquable par sa porte d’entrée, son mur en maçonnerie mixte, son balcon en fer et tasseau et ses hautes fenêtres en arc.
La Librairie Romain Rolland
La librairie Romain Rolland fut fondée en 1872 et compte une riche collection de plus de 300.000 ouvrages aussi bien en français qu’en anglais. Elle possède aussi un service de librairie mobile englobant une collection de plus de 8.000 livres. Ces livres sont emmenés vers les villages voisins par bus afin de permettre à tout un chacun d’avoir accès à la connaissance. La librairie abrite aussi quelques rares éditions de livres. La section de référence située au deuxième étage est ouverte au grand public.
Saint Joseph de Cluny
Saint Joseph de Cluny est situé à Rue Romain Rolland. Construit en 1774 comme maison privée, ce bâtiment classique et colonial a été légué à l’ordre religieux de Saint Joseph de Cluny il y a environ 150 ans. Aujourd’hui, il renferme un atelier qui produit de la belle broderie.
L’Alliance française
Situé à Rue Suffren, ce lieu public renferme un centre culturel et d’information, une institution de langue française et une bibliothèque. L’Alliance diffuse aussi des films multiculturels tous les dimanches à 18h00 à l’auditorium.
Le Lycée Français
Situé à RueVictor Simonel et créé en 1826, cet institut dispense encore des cours de français à des centaines de pondichériens. Une permission spéciale est requise pour visiter ce bâtiment colonial, avec sa cour ombragée bien conservée, ses arbres merveilleux, ses colonnes et balcons. Il compte aussi une collection intéressante d’anciennes photographies de l’époque coloniale de Pondichéry et une collection de pièces de monnaie très rares de la Compagnie française des Indes orientales.
Le Foyer du Soldat
Situé à Rue Law De Lauriston, c’est une salle de l’armée pour les soldats retraités de Pondichéry qui ont mené la guerre au nom de la France en Europe et dans les colonies. Le bâtiment est intéressant par l’ajout d’une touche de trois couleurs (drapeau rouge, blanc et bleu) flottant dans le vent.
L’Institut français de Pondichéry à Rue Saint-Louis (IFP)

Ce bâtiment de style classique et colonial est un institut de recherche connu dans le monde sur la civilisation indienne, l’histoire et la société dans l’écologie, l’archéologie, l’environnement et le développement en Asie du Sud et du Sud-est. L’institut renferme un nombre important de manuscrits sur feuilles de palme. Demandez la permission préalable pour visiter l’institut.

www.ifpindia.org

Le Consulat français

Le consulat général français est la seule mission diplomatique de la ville. Ce bâtiment colonial a changé à travers les années, mais parvient cependant à garder son charme authentique du 18ème siècle. Le consulat est ouvert aux citoyens français.

Raj Niwas

La Maison du Gouvernement (Raj Niwas) représente un mélange harmonieux de l’architecture française et indienne. Autrefois le Palais du Gouverneur français de Pondichéry, elle est aujourd’hui la résidence du Lieutenant Gouverneur. Elle n’est pas ouverte au grand public excepté lors des fêtes nationales telles que le Jour de la République le 26 janvier, où elle est toute en lumière. On peut cependant jeter un coup d’œil sur la grandeur à l’intérieur à travers l’immense portail, qui est gardé par des gardes de la police en képi rouge.

Vers l’est, caché derrière un épais mur et d’énormes arbres, se dresse l’ancien kiosque français à musique dans lequel le groupe de l’armée française jouait.

Du côté sud, on trouve la Galerie d’Art de Pondichéry, l’Hôtel Qualithé, la banque UCO et la Chambre de Commerce, dont les façades ont été construites dans un style colonial.

Après l’Hôpital général du côté ouest, se dressent l’Assemblée législative et le Cercle de Pondichéry.

L’Assemblée législative
Elle fut créée en 1962 dans ce qui était autrefois une maison privée.
Le Cercle de Pondichéry
C’est un club privé, fondé en 1899 pour de hauts dignitaires. On peut jeter un coup d’œil sur les activités de ses 400 membres à travers son portail et ses fenêtres hautes et ouvertes.
La Maison d’Ananda Rangapillai

La plus célèbre et unique maison du mélange tamil-français fut construite en 1735 et est située à Rue Ananda Rangapillai. Son architecture allie les styles français et indiens. La visite de cette maison requiert une permission spéciale. La collection de journaux d’Ananda Pillai servit de banque d’information à l’époque de l’Inde française au 18ème siècle.

 

* Indian National Trust for Art and Cultural Heritage (INTACH) est situé au numéro 14 de la Rue Aurobindo Ils organisent des visites guidées dans les anciens quartiers.

www.intachpondicherry.org

Ashram
L’Ashram de Sri Aurobindo
L’Ashram de Sri Aurobindo situé à rue de la Marine, est l’un des ashrams les plus connus en Inde.

L’ashram a été fondé en 1926 par l’un des plus célèbres fils de l’Inde Sri Aurobindo, qui est arrivé au départ à Pondichéry pour fuir la persécution des anglais. Sri Aurobindo, un saint-yogi, philosophe-poète, enseigna le Yoga Intégral, un nouveau système de développement de l’esprit, une synthèse entre le yoga et la science moderne. Madame Mirra Richard Alfassa, une peintre-sculpteure, musicienne française qui avait suivi la même voie de son côté le rejoignit ensuite. Elle est aujourd’hui connue sous le nom de La Mère. Après le décès de Sri Aurobindo, « La Mère » continua le travail social jusqu’à sa mort en 1973 à l’âge de 93 ans. L’idée d’Auroville ou de la « Ville de l’Aurore» fut conçue par « La Mère ».

Dans le jardin, se dresse le Samadhi en marbre (cénotaphe, mausolée) de Sri Aurobindo et de la Mère, qui attire des milliers de touristes venant du monde entier. Les enfants de moins de 3 ans ne sont pas autorisés à entrer dans l’ashram et l’on ne peut photographier qu’en ayant reçu la permission des autorités de l’ashram. Certains des services de l’ashram tels que la Bibliothèque et le Bâtiment Principal ne sont accessibles qu’après l’obtention d’un passe d’entrée du Bureau Central ou quelques unes des maisons d’hôtes de l’Ashram.

Les activités de l’ashram comprennent le développement de l’art, de la culture, de la spiritualité ainsi que l’agriculture et les activités artisanales (tissage, réalisation de papiers, parfums, médicaments ayurvédiques et homéopathiques, encens, tie-dye).

La fabrique de papier fait main est située juste au bout du canal en face du restaurant Salt and Pepper.

Le Centre international d’Éducation de Sri Aurobindo
Il est situé à Rue de la Marine et est remarquable par son portail, une cour, des fenêtres en arc et un parapet.
La salle de restaurant de l’Ashram

Juste derrière Raj Niwas sur la gauche, se dresse la belle Villa Aroumé, qui abrite la salle de restaurant de l’Ashram.

La salle de restaurant de l’Ashram prépare des repas pour les gens de l’ashram et leurs invités depuis 1934. Jetez-y un coup d’œil lorsque le portail est ouvert lors des repas.

Les Églises
Église du Sacré Cœur de Jésus (Church of the Sacred Heart of Jesus)

L’Église du Sacré Cœur de Jésus, située dans le Boulevard Sud, Subbayah Salai, est une église néo-gothique blanche et brune. Elle fut construite par les missionnaires français dans les années 1700. C’est l’une des plus belles églises catholiques de Pondichéry. Elle renferme de rares et beaux vitraux et des tableaux décrivant les événements de la vie de Jésus Christ. L’église possède une imposante entrée.
Église des Capucins
Située à Rue Dumas, c’est l’une des premières églises à être construites à Pondichéry. Aujourd’hui, elle abrite un orphelinat.
Église de Notre Dame de l’Immaculée Conception
Située à Mission Street (ou Rue de la Cathédrale), cette cathédrale, qui ressemble très fort à une église de France, fut bâtie en 1791 dans l’emplacement d’une ancienne église. En face de l’église, se dresse la statue de Notre Dame avec l’infant Jésus dans ses bras.
L’Église de Notre Dame des Anges (The Church of Our Lady of the Angels)
L’Église de Notre Dame des Anges à Rue Dumas fut construite en 1852 dans le style architectural gréco-romain. Sa façade fait face vers l’est à l’océan. Les couleurs pêche pastel et citron vert lui confèrent un aspect très serein. C’est le modèle identique de la Basilique de Lourdes, dans le sud de la France. Cette église est aussi connue pour sa rare peinture à l’huile de Notre Dame de l’Assomption, qui fut un cadeau de l’empereur français Napoléon III. Le cimetière juste à côté de l’église renferme la tombe du Marquis de Bussy (remontant à 1785), qui fut l’un des partisans les plus entreprenants de Dupleix. La messe est donnée en français.
La statue de Jeanne d’arc
Une statue de marbre de la jeune héroïne française Jeanne d’Arc est placée au milieu du jardin, en face de l’Église de Notre Dame des Anges.
L’Église de l’Assomption

Située à Nellitoppu, dans la périphérie ouest de la ville, cette église fut bâtie en 1851. La principale entrée possède une image de Notre Dame et sur les tours gauches, on trouve la statue de St George en train de tuer un monstre ressemblant à un yack.

En plus de ces imposantes structures, il existe d’autres églises et sanctuaires plus petits à Pondichéry qui possèdent leurs dévots partisans tels que l’Église de Francis Assist, qui fut construite en 1843, le sanctuaire de St Anthony dans le quartier français, l’Église de Saint John et l’Église du Septième Jour Adventiste.

Le sanctuaire de Saint Anthony
Sise Rue Suffren, c’est le plus intéressant des nombreux petits sanctuaires à Pondichéry.

Les Temples

Les temples à Pondichéry ne sont pas aussi connus que les célèbres temples des villes comme Tanjore ou Chidambaram, néanmoins ils possèdent un charme unique.

Manakula Vinayagar Koil
Ce temple date de plus de 300 ans et est dédié à Ganesh. Il possède une flèche en or. Les murs décrivent quarante différentes formes de Ganesh. Le temple renferme aussi un plus petit sanctuaire dédié à Lord Murugan, qui est le frère cadet de Ganesh. En face du temple, vous trouverez ‘Lakshmi’, l’éléphant du temple, qui donne ses bénédictions et prend la monnaie des fidèles et des touristes à l’aide de sa trompe.
Le Temple Varadaraja Perumal
Situé à M.G.Road, on pense que c’est le plus ancien temple de la ville, remontant à 600 ap. J.-C. Le temple est construit dans un style typiquement dravidien. Il est dédié à Vishnu (Venkatachalapathy).
Le Temple Vedhapureeswarar

Ce temple aussi connu sous le nom d’Eashwaran Koil, se trouve à M.G.Road et est dédié à Lord Shiva. Il possède des ‘gopuram’ colorés, ornés de statues de dieux et déesses.
Le Temple Kanniga Parameswari

Ce temple, dédié à la déesse Shakti est unique en son genre par sa forte influence architecturale française. Situé à M.G.Road, il allie un mélange peu commun d’architectures à la fois tamoule et française.
Le Temple Kamatchiamman
Situé à Rue Bharathi, le manque de couleur et d’ornementation rend ce temple différent de la plupart des autres temples d’Inde du Sud. Ce temple sombre et de couleur rouille est dédié à Durga, la déesse de la guerre.
Le Temple Pyramid Nataraj
C’est un temple très récent construit après le Tsunami. Il est situé seulement 100m après l’Hôtel Dune sur le rivage à Pudhukuppam sur ECR road.
Le Temple Panchavatee
Ce temple dédié au Lord Hanuman est situé sur la route Pondichéry-Dindivanam. La principale divinité mesure 10,97 mètres. Ce temple est très récent. C’est vraiment un bel endroit à visiter.

Les Mosquées
* On ne peut entrer ou visiter les mosquées

Mosquée Jama

Sise Rue Mullah

Mosquée Meeran
La mosquée Meeran est la mosquée la plus ancienne de Pondichéry. Elle fut construite il y a 350 ans. Elle comporte l’ancienne architecture gothique islamique.
Mosquée Kuthbha
La mosquée Kuthbha est la première mosquée à Pondichéry. Étant donné que la mosquée se trouvait dans le quartier blanc au 17ème siècle, les français ordonnèrent de libérer l’endroit et de déplacer la mosquée ainsi que la communauté musulmane vers le côté sud après le canal. Ces rues furent construites dans la direction de la Mecque.
Mosquée Mulla Mohamed
Pour la prédication en Urdu, une partie de la Mosquée Kuthbha fut bâtie sous le nom de Mosquée Mulla Mohamed. Cette mosquée possède un petit bassin de poissons et une cuisine pour préparer les repas lors du Ramadan.

Les Musées
Le Musée de Pondichéry
Le Musée de Pondichéry est sise Rue Saint Louis et est ouvert entre 10h00 et 17h00 tous les jours excepté le lundi et les jours nationaux. Le musée se trouve dans l’ancienne résidence de l’administrateur français. Le musée possède une collection de bronzes rares et des sculptures de pierre provenant des dynasties Pallava et Chola, des objets trouvés sur le site Arikamedu (un ancien port à seulement 7km de la ville qui faisait du commerce avec l’empire romain), des jarres grecques et romaines, d’anciens colliers faits de verre et de pierres précieuses datant d’il y a 200 ans, une large collection de lampes de temples et même des objets de la période Tsung en Chine.
Le musée possède aussi une salle de Géologie, une salle renfermant des coquilles et fossiles et une collection d’objets artisanaux, des pièces de monnaie, des reliques de l’église et des meubles français. On trouve aussi exposé le lit de Dupleix, le gouverneur le plus célèbre de la colonie.
Le Musée commémoratif de Bharathi
Subramanya Bharathi (1882-1921), plus connu de tous sous le nom de Bharathiyar, était un poète-patriote tamoul, fugitif de l’Inde britannique qui arriva à Pondichéry en 1908 en quête d’un refuge. La maison de Bharathi aussi connue sous le nom de Musée de Bharathi, à Rue Eswaran Koil, N° 20, est presque un lieu de pèlerinage aujourd’hui pour le peuple tamoul. Bharathi composa quelques-uns de ses travaux immortels et de ses meilleures chansons patriotiques de la littérature tamoule.
Le Musée commémoratif de Bharathidasan
Le Musée de Bharathidasan, situé à Perumal Koil Street, n° 95 est l’ancienne maison du célèbre poète et dramaturge tamoul pondichérien – Bharathidasan (1891-1960) (signifiant “Disciple de Bharathi”). Il écrivit aussi des scénarios de films relatant par exemple la culture dravidienne et les droits de la femme.
Le Musée des enfants
C’est un petit musée situé à côté du Jardin botanique. Il compte une belle collection de coquilles d’escargots venant de la région de Pondichéry.
Le Musée de Jouets Jawahar
Situé à côté de l’ancien phare sur l’Avenue Goubert, le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi. Le musée renferme une collection de costumes de poupées venant des différents états indiens. Un petit ‘pays enchanté’ avec un tout petit Ganesh qui surveille le déroulement des événements est exposé.

Les Parcs
Le Parc Bharathi ou Place du Gouvernement
Le parc situé en plein cœur de Pondichéry, est l’un des plus agréables lieux publics dans la ville, avec ses pelouses, ses parterres de fleurs, ses fontaines et ses arbres ombragés. Tout autour du parc, se dressent de nombreux bâtiments de l’état.
Aayi Mandapam
Sise au centre du parc, c’est un monument blanc étincelant bâti pendant le règne de Napoléon III, Empereur de France. Le monument, construit dans une architecture gréco-romaine, commémore à la fois la provision de l’eau potable pour la population et la bonne action de Aayi, une femme du 16ème siècle 300 ans auparavant. L’Aayi Mandapam est devenu le centre incontestable à partir duquel quatre allées divisent le parc en quatre parties presque égales. Des piliers monolithiques taillés avec finesse, ramenés du Fort de Gingee après sa prise en 1751, embellissent l’endroit.
Le Jardin botanique
Le Jardin botanique est situé au sud de la nouvelle station de bus. Le Jardin botanique ouvrit ses portes en 1826. Les jardins comptent une variété de plantes rares et exotiques, de belles fleurs, des pruniers, des sentiers bordés de graviers, des fontaines et un aquarium. Avec plus de 1500 espèces de plantes, ce jardin pourrait vraiment être classé comme le meilleur jardin botanique en Inde du sud. Les jardins possèdent aussi une fontaine musicale qui est active en soirée pendant le weekend.

Les plages
La Promenade (Beach Road)
La promenade qui s’étend sur 1,5km tout le long de la mer est la fierté de Pondichéry. On peut s’y prélasser ou s’y promener à n’importe quel moment de la journée. Malheureusement, il est impossible de nager dans cette plage à cause de la digue.
La plage Sérénité
Cette plage est à 10 minutes au nord de la ville. Cette plage vierge, avec ses environs sereins est un endroit idéal pour se reposer une bonne journée. C’est idéal pour une détente, une baignade rapide et un bronzage. La plage Sérénité s’étend sur 1,5km. C’est un endroit agréable, frais et propre.
Plage Paradisio (Paradise Beach)
Elle est située à 8km de Pondichéry sur la route principale de Cuddalore à Chunnambar près de l’embouchure du backwater. Le sable est pur et l’eau est propre et claire. C’est l’endroit idéal pour un bronzage et les sports de plage. On ne peut accéder à la plage que par bateau.
Plage d’Auroville (Repos Beach)
La plage d’Auroville comme son nom l’indique se trouve près d’Auroville, juste à l’opposé de la route qui mène à Auroville. Elle est située à environ 10km de Pondichéry. Ses eaux peu profondes et ses petites vagues rendent cet endroit idéal pour la nage. C’est une destination assez populaire le weekend. Pendant la semaine, c’est relativement moins bondé.
Le Backwater de Chunnambar

Chunnambar Boat House est situé à 8km de Pondichéry, le long de Cuddalore Main Road. Ce paradis tropical est un endroit magnifique pour se détendre.

La plage à Chunnambar aussi connue sous le nom de Plage Paradiso, est située à l’embouchure du backwater. Le sable est pur et l’eau est propre et claire. C’est l’endroit idéal pour un bronzage et les sports de plage.

Si vous faites une courte et agréable croisière dans la mer, vous verrez des dauphins jouant dans un environnement naturel.

Vous payez 3 roupies pour l’entrée. Le tour en bateau coûte à lui seul 30 roupies. Le pédalo coûte 60Rps par heure. Le speed boat ou le bateau à moteur coûte 125rps la personne pour un tour jusqu’à la Plage Paradisio.

La plage de Chunnambar et le Backwater Resort propose des balades en bateau dans le backwater, du trekking et des pique-niques sur la Plage Paradisio. Le resort offre différentes sortes de bateaux de location (speed boat, à moteur, voile, aviron, pédalo), du volleyball sur la plage et autres sports de plage.

Seagulls, le restaurant-bar multi-cuisine est spécialisé dans la cuisine chinoise et tandoori.
Le restaurant offre aussi une vue sur les backwaters. On peut vous servir dans des huttes à l’extérieur du restaurant. Vous avez aussi l’opportunité de commander votre déjeuner pique- nique à la plage.

Le logement consiste en trois cabanes dans les arbres. ‘Sunrise Panorama’ (une cabane à deux étages) vous offre une vue illimitée sur le backwater jusqu’à son embouchure. ‘Palm house’ au contraire, donne sur l’étang artificiel et le parc. ‘Nest bird’ est l’endroit idéal pour les amateurs d’aventure; la cabane possède une échelle de corde qui mène vers un petit balcon. Tout ça dans un arbre, une expérience inoubliable !

Chunnambar Backwater Resort,
Cuddalore Road, Chunnambar, Pondichéry.
Tél: 0413 – 2356816

Auroville

Située à environ 10km au nord-ouest de Pondichéry, Auroville ou la “Cité de l’Aurore” fut conçue par la Mère comme une unité humaine. L’idée est de créer une ville futuriste où tous les êtres de bonne volonté cohabiteraient ensemble en paix et dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités.

Auroville vit le jour le 28 février 1968. Sa charte dit, « Pour vivre à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine », et la décrit comme « n’appartenant à personne en particulier mais à toute l’Humanité dans son ensemble » ; comme le lieu « du progrès constant » ; et comme « un pont entre le passé et l’avenir. »

Auroville fut conçue par l’architecte français Roger Anger. Les bâtiments sont un mélange d’éléments modernes occidentaux et traditionnels indiens, dans un paysage rural de couleur rouge terre et une forêt étendue.

Environ 2.000 personnes de plus de 35 nationalités différentes (de toutes origines, classes sociales, cultures et tranches d’âges) vivent ensemble dans 80 villages portant des noms comme Grâce, Fraternité, Fertile, Certitude et Transformation. Presque deux-tiers des résidents ne sont pas indiens (plus de 15% sont français et 15% sont allemands). Les résidents sont engagés dans différentes activités comme l’agriculture organique, l’administration, le reboisement, le commerce et les objets artisanaux, la technologie de substitution, l’éducation, la santé et les projets de développement.

Les visiteurs ont la possibilité de se balader dans les jardins luxuriants, se prélasser sous les banians ou visiter le Matrimandir. Au centre d’Auroville, se dresse le Matrimandir construit sous forme d’une sphère. C’est un endroit pour une concentration silencieuse individuelle. C’est le cœur géographique et spirituel d’Auroville. L’extérieur est recouvert d’or tandis que l’intérieur est d’un blanc frappant et renferme un cristal gigantesque en son centre.

Le Centre des visiteurs d’Auroville est situé près de Bharat Niwas, le pavillon national indien à Auroville. Ce centre abrite une exposition permanente sur l’histoire et la philosophie du projet, un service d’information offrant des livres, des brochures et des prospectus sur les différents aspects d’Auroville, trois boutiques, une librairie, et une cafétéria proposant des rafraîchissements et une cuisine internationale. Des vidéos d’introduction sur la cité universelle et le Matrimandir peuvent être visualisées dans le Centre.

Pour plus d’informations: www.auroville.org

Autres places d’intérêt
Le cimetière français
Bien plus loin que le boulevard sud se trouve le cimetière français sur Dr.Ambedkar Salai, qui renferme quelques tombes intéressantes décorées de marbre. Des administrateurs français, des propriétaires fonciers, des fonctionnaires du port, des femmes et enfants sont enterrés ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*