Le pharmacien plaide coupable d’avoir dopé les boissons de l’adjoint

Un pharmacien de Sydney a plaidé coupable d’avoir dopé les boissons de son assistant de 26 ans.

Yan Chi “Anthony” Cheung, 33 ans, a été arrêté le 12 mai dans sa maison de Maroubra après que l’assistant se soit plaint à la police d’être drogué après avoir remarqué que ses boissons avaient un goût amer.

Cheung a été accusé le lendemain d’utiliser du poison pour blesser ou causer de la détresse ou de la douleur et est apparu aujourd’hui au tribunal de Waverley à Sydney où il a plaidé coupable.

Cheung portait différents vêtements entrant et sortant des procédures d’aujourd’hui.

Les documents de la Cour révèlent que Cheung a mis de la drogue dans les boissons de son assistant 23 fois au cours d’une année calcul.

Les journaux disent aussi qu’il était obsédé par sa collègue et avait fait un certain nombre d’avances sexuelles à son égard.

Avant la comparution devant le tribunal d’aujourd’hui, la police a déclaré avoir trouvé des images de vidéosurveillance montrant que M. Cheung mettait de la drogue dans les boissons de la femme et que les images semblaient avoir été modifiées à plusieurs reprises. Selon le Daily Telegraph, une accusation de falsification de preuves a été abandonnée à la condition du plaidoyer de culpabilité.

Le journal indique que les documents de la police listent phenergan, doxylamine, endep, Seroquel et deptran comme médicaments utilisés.

Cheung et l’assistant travaillaient tous les deux à la Pharmacie @ UNSW, un détaillant externe dans les locaux de l’Université de New South Wales à Kensington.

Il a été libéré en attendant sa condamnation le mois prochain, mais il lui est interdit de s’approcher de sa victime.